L'évolution des modèles allemand et français d'emploi depuis quinze ans : des segmentations différenciées

Sammelband
Forschungsgebiete: 
Sozialstaat
Autor_innen: 
Olivier Giraud
Arnaud Lechevalier

Nous formulons l'hypothèse que la focalisation croissante sur le taux d'emploi des orientations stratégiques diffusées par l'OCDE ou l'UE depuis plus de vingt ans a ouvert une fenêtre d'opportunité déterminante à la transformation des régulations et des normes de l'emploi dans différents pays européens. Cette priorité conférée à l'indicateur du taux brut d'emploi dans le cadre de la Stratégie Européenne pour l'Emploi (SEE) contribue à un changement de paradigme : l'objectif assigné aux politiques publiques n'est plus a proprement parler de réduire le chômage à son plus bas niveau, mais de maximiser les taux bruts d'emploi indépendamment de la nature et de la qualité des emplois (Salais 2007), ce qui conduit à un éclatement des normes d'emploi telles qu'elles prévalaient jusque là. Comme nous le verrons, nous considérons les normes d'emploi comme des catégories d'entendement et de construction de la réalité sociale qui articulent trois dimensions. Elles sont d'abord des cadres cognitifs qui servent de fondement à la construction de règles collectives. Elles sont ensuite la résultante de compromis politiques. Les normes d'emploi sont enfin des instruments d'analyse des pratiques relevées sur le marché de l'emploi. A partir de ce cadre théorique, notre objectif est de montrer que les modèles nationaux - au sens d'un ensemble de complémentarités institutionnelles (voire l'introduction générale de cet ouvrage) -d'emplois en France et en Allemagne ont suivi des trajectoires contrastées, dont ne permettent pas de rendre compte les typologies usuelles en termes de " type de capitalisme ", qui peinent à analyser le changement social. Cela s'explique par les modes différenciés d'appropriation des orientations discursives dominantes, diffusées à l'échelle internationale, dans le champ des réformes du marché du travail en interaction avec les évolutions des régimes d'emploi nationaux.

Giraud, Olivier, Lechevalier, Arnaud,  L'évolution des modèles allemand et français d'emploi depuis quinze ans : des segmentations différenciées, in: Michèle Dupré, Olivier Giraud, Michel Lallement (dir.), Trajectoires des modèles nationaux. État, démocratie et travail en France et en Allemagne, Bruxelles, Bern, Berlin, Francfort/Main, New York, Oxford, Vienne : Ed. Peter Lang, coll. Travail & Société, 2012, p. 291-312.

Permanente URL: http://www.saisirleurope.eu/node/4691

Verbundpartner / partenaires :